Le Plan Juncker

Les chefs d'État et de gouvernement de l'UE ont apporté, le 18 décembre 2014, leur soutien politique au plan d'investissement de la Commission européenne destiné à attirer 315 milliards d'euros de fonds privés entre 2015 et 2017.

Le sommet a souligné l'urgence d'agir vite pour mettre en place, pour juin 2015, le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) sous l'égide de la Banque européenne d’investissement (BEI). Basée sur la méthode communautaire, la procédure législative instaurant ce fonds de garantie, qui s'appuiera sur le budget de l'UE (8 milliards d'euros) et une dotation de la BEI (5 milliards). Le FEIS essuiera les premières pertes auxquelles des projets feront éventuellement face, attirant par effet de levier des volumes conséquents d'investissement.

Pour aller plus loin: le site dédié.