Activité partielle de longue durée (APLD) et guerre en Ukraine | FNTP