COVID : OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DE LA RELANCE | FNTP
Retour

COVID : OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DE LA RELANCE

COVID-19 : BILAN ET PERSPECTIVES SUR L’ACTIVITE DES TP 

IMPACT SUR LES FINANCES LOCALES 

capture000.png

 

La crise sanitaire liée au Covid-19 déstabilise le secteur des Travaux Publics. L’activité des entreprises a subi un coup d’arrêt sur les trois mois de confinement avec une perte de chiffre d’affaires d’environ 50%. La reprise d’activité amorcée au mois de mai et les perspectives d’évolution pendant l’été ne permettront pas de revenir à un niveau d’activité « normal ». L’année 2020 devrait se clôturer avec une perte de chiffre d’affaires de 15% à 20%. Et cela ne pourra se faire sans un redémarrage de la commande publique, qui à fin juin, peine toujours à se redresser et inquiète fortement les entreprises de TP pour leur activité future.

capture000.png

 

Alors que les collectivités abordaient l’année 2020 en bonne santé financière, la crise du Covid19 rebat les cartes. Les recettes des collectivités vont subir un revers important en 2020 et 2021 avec des conséquences potentiellement dramatiques sur l’investissement si aucune mesure de compensation n’est prise. Un soutien des finances locales pour une reprise puis une relance ainsi qu’une mobilisation de l’ensemble des acteurs publics sont indispensables.

 

 

 

QUEL PLAN DE RELANCE POUR LES INFRASTRUCTURES ?

EUROPE

capture000.png

 

La FNTP a élaboré un plan d’investissement portant à la fois sur des enjeux de relance économique immédiate et de transformation écologique de nos infrastructures. Une relance massive de l’investissement en infrastructures peut remettre l’économie sur de bons rails tout en rendant les territoires plus résilients aux aléas de toutes sortes. Les infrastructures génèrent en effet des bénéfices économiques et sociaux à court, moyen et long terme.

 

capture000.png

 

Face à la pandémie, toute l'Europe de la construction subit des impacts considérables. 750 milliards d'euros ont été annoncés par la Commission européenne pour sortir de la crise. Une occasion unique pour les 27 États membres de financer notamment la transition écologique dans le cadre du Green Deal européen.